6 façons simples de rendre un logement sûr pour les personnes âgées

6 façons simples de rendre un logement sûr pour les personnes âgées

Qu’il s’agisse d’éliminer les risques de trébuchement ou de ranger l’armoire à casseroles, les personnes âgées et leurs proches peuvent prendre de nombreuses mesures pour s’assurer que leur domicile est sûr pour eux. Il est important que les personnes âgées ou leurs aidants procèdent à une évaluation complète des risques afin de garantir la sécurité de l’habitation. Cette évaluation doit tenir compte de tout changement physique ou cognitif susceptible d’affecter la sécurité des personnes âgées.

Dans cet article, vous y découvrirez 6 manières de rendre un logement sûr pour une personne âgée.

A lire également : Guide complet sur les protections urinaires anatomiques

1. Tenez compte des besoins en matière de mobilité

Regardez autour de vous pour repérer les obstacles potentiels qui pourraient gêner les déplacements de la personne âgée dans la maison. Il peut s’agir de tapis mal fixés, de meubles qui bloquent le passage ou d’objets tels que des rallonges électriques ou des jouets d’animaux domestiques laissés sur le sol. Il faut veiller à ce qu’il y ait suffisamment d’espace ouvert pour leur permettre de se déplacer, cela permet de réduire le risque de chute.

2. Installer des barres d’appui

La salle de bains est l’une des pièces les plus dangereuses pour les personnes âgées et l’installation de barres d’appui est essentielle pour assurer leur stabilité lorsqu’elles se douchent ou utilisent les toilettes. Beaucoup de gens se contentent d’utiliser le porte-serviettes pour s’y accrocher, mais, les barres d’appui sont la meilleure solution.

A voir aussi : Comment faire pour être en bonne santé toute sa vie ?

3. Vérifier les risques de chute

Il faut penser à vérifier les risques de trébuchement que : les tapis ou encore les meubles peuvent provoquer. Pour diminuer les risques, nous vous recommandons de placer des tapis antidérapants dans la baignoire ou la douche. Vous pouvez installer des rampes d’escalier pour les personnes âgées qui ont des difficultés à monter les escaliers.

4. Améliorer la sécurité dans la cuisine

Lorsqu’il s’agit de la cuisine, la sécurité est une préoccupation majeure pour les personnes âgées. Quelques modifications simples peuvent faire une grande différence pour la sécurité et le confort des personnes âgées. Installez un éclairage clair dans la cuisine, ainsi que dans les escaliers ou les rampes qui y mènent. Veillez à ce que les comptoirs ne soient pas encombrés pour faciliter l’accès aux personnes âgées qui se déplacent en fauteuil roulant ou avec un déambulateur, et placez les objets à hauteur de la taille pour qu’ils soient plus faciles à atteindre.

5. Augmenter l’éclairage

Un éclairage correct est essentiel pour la sécurité dans toutes les pièces de la maison, mais surtout pour les personnes âgées. Il faut installer des lumières vives dans les couloirs, les escaliers et les salles de bains pour une meilleure visibilité, ainsi que des lumières à détecteur de mouvement pour une utilisation nocturne.

6. Évaluation des risques

Demandez à un professionnel d’évaluer toutes les pièces pour déterminer les risques potentiels liés au vieillissement. Cette évaluation des risques doit comprendre une évaluation physique de la personne âgée et de son domicile, ainsi qu’une analyse de ses antécédents en matière de santé. Avec cette évaluation, vous pouvez identifier les dangers qui peuvent constituer un risque pour votre parent âgé et apporter les modifications nécessaires pour assurer sa sécurité.

En prenant ces mesures simples, vous pouvez vous assurer que votre maison est à la fois confortable et sûre pour la personne âgée.

Aller plus loin pour une sécurité maximale

S’occuper d’un proche âgé qui a besoin d’aide pour se déplacer en toute sécurité dans la maison peut être un défi. Pour assurer une sécurité maximale à votre proche âgé, voici quelques conseils supplémentaires que vous pouvez suivre :

  • Installez un système d’alerte médicale ou un bouton d’appel. Avoir un système d’alerte médicale ou un détecteur de chute permet de rapidement demander de l’aide en cas d’urgence, par exemple en cas de chute.
  • Envisagez de faire appel à des services professionnels de soins à domicile. Les prestataires de soins à domicile ont l’habitude d’identifier les dangers potentiels pour les personnes âgées et peuvent apporter des modifications pour renforcer la sécurité de la personne âgée.

7 Installer un système de surveillance

La sécurité à domicile est une préoccupation majeure pour les personnes âgées et leurs proches aidants. Alors que nous avons déjà mentionné quelques mesures de sécurité clés, il y a encore une mesure qui peut aider à renforcer la sécurité : l’installation d’un système de surveillance.

Un système de surveillance peut être utilisé pour surveiller l’intérieur et l’extérieur du domicile afin d’identifier tout comportement suspect ou toute activité inhabituelle. Il existe différentes options pour les systèmes de surveillance, comprenant des caméras intérieures et extérieures ainsi que des alarmes connectées avec la maison.

En installant un système de surveillance chez votre proche âgé, vous pouvez avoir une vue en temps réel sur ce qui se passe dans sa maison même lorsque vous n’y êtes pas physiquement présent(e). Vous pouvez aussi recevoir des notifications si quelque chose semble anormal ou si le système détecte une intrusion non autorisée.

Il faut réfléchir aux avantages potentiels de cette installation, notamment en termes de protection contre le vol ou autres menaces éventuelles.

8 Former les aidants et les membres de la famille sur les mesures de sécurité à mettre en place

Au-delà de l’installation d’un système de surveillance, pensez à bien former les aidants et les membres de la famille sur les mesures de sécurité à mettre en place. De nombreux proches âgés vivent seuls ou avec des personnes qui ne sont pas toujours présentes pour s’occuper d’eux.

En conséquence, il est impératif que ces aidants et membres de la famille soient informés des dangers potentiels ainsi que des mesures préventives qu’ils peuvent prendre pour protéger leur proche âgé.

Par exemple, ils devraient être initiés aux différents risques domestiques tels que le feu, l’inondation et autres accidents ménagers courants. Ils doivent aussi savoir comment identifier les signaux d’alarme précoces susceptibles d’affecter la santé du senior.

Pour renforcer leurs connaissances en sécurité à domicile, ces individus peuvent participer à un programme de formation dispensé par une organisation spécialisée dans la sécurité domiciliaire. Ces programmes offrent souvent des informations précieuses sur la façon dont on peut améliorer sa maison pour rendre l’habitation sécuritaire.

L’éducation étant une arme puissante contre tout type de danger potentiel, elle permettra non seulement aux aidants familiaux mais aussi aux seniors eux-mêmes d’être plus conscients des risques autour d’eux.

Dans un monde où les technologies évoluent rapidement et où nous passons beaucoup plus de temps chez nous depuis plusieurs mois maintenant compte tenu du contexte sanitaire actuel, il est crucial que toutes les parties prenantes impliquées dans le bien-être général d’une personne âgée soient bien informées et formées sur les moyens de garantir un environnement sûr.