Quel est le lien entre sport et sciatique ?

Quel est le lien entre sport et sciatique ?

La sciatique se présente comme une douleur qui affecte particulièrement certaines parties du corps. Il s’agit notamment du dos, de la hanche et des côtés externes de la jambe. Cette pathologie est provoquée par une compression ardue de la racine nerveuse dans le bras du dos, notamment les lombaires. Dans la plupart des cas, la sciatique découle d’une dégénérescence d’un des disques intervertébraux. Les personnes souffrant d’une telle pathologie peuvent-elles pratiquer du sport ?

Est-il possible de faire du sport avec une sciatique

Depuis quelques années, de véritables liens ont été découverts entre sport et sciatique. D’après les études réalisées par les professionnels de santé, pratiquer régulièrement du sport est très bénéfique pour le dos. Voilà l’une des raisons pour lesquelles il est quasiment impossible pour les sportifs réguliers de développer une sciatique.

A lire également : Guide complet sur les protections urinaires anatomiques

Pratiquer régulièrement du sport avec une sciatique est particulièrement conseillé par tout les professionnels de santé. Cependant, les séances doivent se dérouler en dehors des périodes de crise. De même, les exercices sportifs doivent être faits lorsque les douleurs sont légères et modérées. Par conséquent, vous ne devez pas pratiquer les activités sportives avec une sciatique avec une forte douleur. Par la même occasion, vous continuerez à pratiquer les exercices uniquement si vous ne ressentez pas de fortes sensations douloureuses après le déroulement de votre séance. De telles recommandations ne doivent pas être négligées puisque le gène provoqué par la douleur ne vous permettra pas de faire des mouvements exigés par les séances d’activité physique.

Pour plus de sérénité, les personnes qui souffrent d’une sciatique doivent privilégier les exercices cardio à faible intensité. Il s’agit notamment des exercices qui n’auront pas d’impact sur votre malaise. Il peut s’agir par exemple de la marche, du vélo ou du vélo elliptique. Abstenez-vous de tous les gestes ou postures qui peuvent augmenter la douleur au niveau de votre dos.

A lire en complément : Les avantages de l’aide à domicile personnalisée

Les sports à éviter pendant une sciatique 

Les personnes atteintes de la sciatique qui souhaitent pratiquer du sport doivent faire très attention. Si vous êtes dans cette situation, vous ne devez pas pratiquer des sports d’impact. Abstenez-vous également des exercices physiques qui peuvent provoquer des contraintes majeures sur la région lombaire. Cela s’explique par le fait que plusieurs activités peuvent parfaitement affecter négativement votre colonne vertébrale. Cela pourrait augmenter considérablement les douleurs provoquées par la sciatique et créer d’autres contraintes sur la colonne. Voilà l’une des raisons pour lesquelles 7 sports sont particulièrement déconseillés : 

  1. Course à pied.
  2. VTT.
  3. Sports de combat.
  4. Musculation avec port de charge.
  5. Football.
  6. Rugby.
  7. Tennis.

Dans la plupart des cas, les personnes souffrant de sciatique doivent s’abstenir de tous les exercices physiques qui entraînent une grosse dépense d’énergie pendant ou après les entraînements. En dehors de cette recommandation, une modération rigoureuse doit être mise en place concernant la pratique des activités physiques. Cela est indispensable puisque l’apparition des douleurs peut devenir intense. Il serait donc plus judicieux que chaque patient souffrant de sciatique prenne les précautions adéquates pour ne pas se retrouver dans les situations difficiles et incontrôlables.