Mythes et réalités sur le coca comme remède contre le mal de gorge

Mythes et réalités sur le coca comme remède contre le mal de gorge

Boisson centenaire aux millions de consommateurs, le coca est apprécié pour ses multiples bénéfices pour l’organisme. En marge de son usage alimentaire, la boisson possède la réputation d’être un remède contre le mal de gorge.

C’est la pensée répandue depuis plusieurs siècles maintenant. Dans la pratique, s’agit-il d’un remède efficace ou non ? Entre mythes et réalités, on vous dit tout sur l’action du coca contre le mal de gorge !

A lire également : Comprendre la dyspraxie visuo-spatiale : symptômes et stratégies d'adaptation

Le coca vient d’un traitement efficace contre le mal de gorge

Il faut remonter aux origines du coca pour comprendre pourquoi il est perçu comme un remède contre le mal de gorge. Tout commence avec le breuvage Mariani, mixture de feuilles de coca et de vin rouge. Le breuvage conçu par le pharmacien Angelo Mariani gagne en célébrité pour son efficacité contre une panoplie de maux.

Voix fatiguée, grippe, impuissance, le Mariani soulage plusieurs maladies. Des décennies après, le président Grant l’adopte aux États-Unis, car il soulage son cancer en phase terminale. Quelques mois plus tard, John Pemberton, lui aussi pharmacien, va s’inspirer du Mariani pour créer le coca. Le soda sera adopté pour le breuvage en 1885.

A voir aussi : L’art-thérapie : définition et origines

Propriétés et action positive du coca sur le mal de gorge

Boisson acide, le coca possède des propriétés analgésiques prouvées. Grâce à son pH, il peut calmer la douleur. Cela constitue notamment un précieux soulagement quand on souffre de mal de gorge. De plus, le coca est très efficace dans l’élimination des bactéries. C’est un allié de choix pour venir à bout des infections.

Mythes et réalités sur le coca comme remède contre le mal de gorge

En marge de ces propriétés, le coca est aussi un boost d’énergie. Riche en sucre, il permet de faire le plein de glucides. Qui plus est, la caféine contenue dans le coca est un excellent remède contre la fatigue. Vous l’aurez compris, le coca, c’est bien plus qu’un simple rafraîchissement.

Les inconvénients de la prise du coca en cas de mal de gorge

Réputé pour ses propriétés, le coca possède aussi des inconvénients sur lesquels il est judicieux de s’épancher. En effet, consommer du coca pour traiter un mal de gorge n’est pas sans risque. Les principaux effets secondaires à craindre sont l’irritation et l’aggravation de la douleur. Ils sont notamment causés par le sucre contenu dans le coca.

Efficace contre la fatigue, la caféine crée des troubles du sommeil. Elle peut donner l’insomnie et ainsi, empêcher le repos et la récupération. Vous l’aurez compris, dans certains cas, le coca peut devenir un frein à la guérison du mal de gorge lorsqu’il est mal utilisé.

Le coca cola comme remède contre le mal de gorge : mythe ou réalité ?

Entre mythes et réalités, le coca s’affiche comme un remède contre le mal de gorge. C’est un traitement bénéfique dont les propriétés peuvent apporter un soulagement temporaire au malade. Attention tout de même ! Le coca reste avant tout une boisson. Vous ne devez donc pas le privilégier comme traitement à chaque fois que vous souffrez d’un mal de gorge.

Adoptez plutôt le coca comme un breuvage pour soulager avant la prise d’un vrai traitement. Soyez attentif aux effets indésirables de la boisson et soignez-vous avec des traitements naturels et sans danger. C’est le meilleur moyen de venir à bout du mal de gorge rapidement.