Les chercheurs du MIT développe un implant qui permet de tester au cœur de la tumeur les  médicaments anti-cancéreux.

Un conteneur comprenant des quantités minimes de différents médicaments est implanté dans la tumeur. Cet implant visualise  la manière dont la tumeur réagit à chaque médicament. Le choix du médicament est effectué ensuite en fonction de l’analyse de la réponse.
Les chercheurs ont testé la technique sur des souris qui avaient des greffes de trois cancers humains. Les expérimentations montrent que le système est assez précis pour prédire ce qui fonctionne.