Maladie

Quels sont les signes d’une grossesse extra-utérine ?

Bien qu’elle soit très rare, la grossesse extra-utérine est un phénomène très craint par les futures mamans. Cette appréhension est tout à fait justifiée, car elle peut mettre en péril leurs vies et celle de leurs enfants. À cet effet, il est important d’être informé dans le cas où une GEU surviendrait. Dans cet article, vous trouverez les éléments importants à savoir pour déceler les signes liés à ce phénomène.

Les différents symptômes d’une GEU

Une grossesse extra-utérine détectée tardivement peut avoir des conséquences non négligeables . C’est pourquoi, il est primordial d’identifier les signes dès le début, car plus vite, le problème est détecté, moins les possibilités de complications se manifesteront. Les premiers signes sont les suivants :

A lire aussi : Est-ce qu’un adulte peut attraper la maladie pied-main-bouche?

  • Saignements vaginaux irréguliers aux couleurs noires ou marron.

La manifestation de douleurs plus prononcées au niveau du bas-ventre. D’un côté, plus précisément.

  • Douleurs au niveau des seins
  • Tension artérielle basse, menant à des malaises et étourdissements.
  • Fatigue récurrente.

D’autres signes plus graves sont également à connaître. Ils se manifestent lorsqu’il y a rupture de la structure :

A lire en complément : Où passer le test pour la maladie de Lyme ?

  • Une douleur très forte dans les régions pelvienne et ovarienne
  • Visage extrêmement pâle
  • Saignements plus abondants.

Il faut savoir qu’aucune femme n’est pareille à une autre. Alors les symptômes sont également différents chez chacune d’elles. Il est même possible de rencontrer des femmes qui ne vont montrer des symptômes qu’à la rupture de la trompe de Fallope. Alors il faut être très attentif pour ne pas laisser l’anomalie prendre de l’ampleur.

Quand se manifestent les symptômes d’une GEU?

Bien qu’étant une anomalie, la GEU reste une grossesse. Dans ce sens, les symptômes qui en ressortent sont semblables à ceux d’une femme enceinte normale. En général, les premiers signes d’une grossesse extra-utérine font leur apparition à partir de la troisième semaine, et peuvent aller jusqu’à la sixième semaine. Il est primordial de se rendre chez un médecin si vous soupçonnez déjà être victime de ce phénomène. Car s’il est découvert tardivement, cela peut conduire à de très graves répercussions.

Qu’est-ce qui peut être à l’origine d’une grossesse Extra-utérine ?

Une grossesse est dite extra-utérine lorsque l’œuf déjà fécondé n’arrive pas à se déplacer vers la paroi de l’utérus pour continuer son développement. Il se retrouve plutôt coincé au niveau de la trompe de Fallope. Celle-ci, n’étant pas assez grande pour porter la grossesse, va se briser à un niveau de développement de l’embryon.

La GEU peut être causée par certains facteurs internes qui peuvent être des déséquilibres hormonaux ou des problèmes liés à une trompe de Fallope. Cette anomalie peut également être causée par d’autres facteurs externes tels que : le tabac, l’âge avancé de la mère, utilisation d’un stérilet, les IVG et les FIV.