NUDGES, PRÉVENIR POUR NE PAS GUÉRIR, VACCINATIONS…

Changer son stéthoscope d’épaule

Un rhume, une fatigue… On décroche son téléphone : « Allô, Docteur ! C’est urgent ». Rassuré, on s’allume une cigarette et mord dans un triple hamburger dégoulinant de mayonnaise.
La médecine curative a ses limites. Il est  temps de passer à une médecine :

  • Préventive. On détecte la maladie avant qu’elle n’arrive et l’on élimine tous les risques par des vaccins ou autres.
  • Responsable. Chaque individu prend en charge sa santé en anticipant les dommages.

Avec la généralisation de la médecine préventive va-t-on considérer que tout le monde est un malade potentiel ? Comment prévenir la surmédicalisation ?

Le passage d’une médecine curative à une médecine préventive va-t-il devenir économiquement incontournable ?

Comment former les patients et les médecins pour que l’on consulte en priorité lorsqu’on est en bonne santé ?

Comment échanger avec les patients lorsque ses gènes indiquent une probabilité forte de développer une maladie ?

Comment faire en sorte qu’une culture de la prévention n’aboutisse pas à une stigmatisation et culpabilisation des patients ayant d’autres préoccupations ?

 Faut-il renforcer la surveillance dans les périodes critiques de la vie (chômage, départ à la retraite…) ?

Des enfants de CM2 inventent des nudges santé

A l’aéroport Schiphol d’Amsterdam, une mouche est gravée sur les urinoirs. Comme elle permet aux hommes de mieux viser, les dépenses de nettoyage ont considérablement baissé. Cette astuce est un nuage ou coup de pouce. Le nuage permet d’aider les gens  à changer de...

Des treillis à puces

L’armée américaine et la firme Lockheed Martin travaillent sur des capteurs pouvant être intégrés dans l’équipement militaire.