Grossesse

Quand faire un test de grossesse précoce ?

Il est de coutume de penser à faire un test de grossesse lorsque après un rapport sexuel à risque survient un retard de règles. Mais savez-vous qu’il existe un second test qui change complètement la donne ? C’est le test de grossesse précoce. De quoi s’agit-il ? Quel en est le taux d’efficacité ? Vous en saurez plus dans cet article.

À quelle date s’effectue le test de grossesse précoce ?

Avec un taux d’efficacité avoisinant 99%, le test de grossesse précoce est délicat quoique révélateur. Disponible en pharmacie et en parapharmacie, il se pratique entre près de 6 jours avant la date de retard de règles. Sa particularité réside dans le fait qu’il décèle très tôt et ce même à faible taux l’hormone de grossesse HCG. Il est alors aisé de dire que ce test est un renouveau dans le monde médical. Ce qui est tout le contraire du test de grossesse habituel et connu de tous qui n’est possible qu’après une quinzaine de jours. Le taux d’hormone de grossesse HCG a malheureusement le temps d’augmenter.

A lire aussi : Comment lire les résultats du diabète gestationnel ?

Comment réaliser le test de grossesse précoce chez soi ?

Il existe différents types de tests (stylets, bandelettes…). Renseignez-vous au préalable avec le pharmacien et prenez le test qui vous sied. Comme tout test de ce genre, il est question d’analyser un échantillon de votre urine. Pour ce faire, lorsque vous serez prête, que ce soit au réveil ou à un autre moment de la journée, suivez les instructions marquées sur le protocole du test. Quelques instants après, vous obtenez vos résultats. S’il est positif, vous devez faire une prise de sang pour avoir la confirmation que vous être enceinte. Par contre, si le résultat est négatif, et que vous avez toujours des doutes, refaites le test 48h plus tard.

Que faire si le test est positif ? 

L’obtention d’un test de grossesse positif vous oblige à passer une série d’examens complémentaires. Le premier et pas des moindres est le test sanguin réalisé par un laboratoire. Son rôle est de quantifier avec plus de précision le taux de l’hormone HCG dans le sang. S’ensuit une échographie supervisée par un gynécologue en début de premier trimestre de la grossesse pour définitivement confirmer votre statut de femme enceinte. À cet instant, le nombre d’embryons bel et bien implantés dans votre utérus sera visible. Cet examen relève d’une importance capitale, car comme étant de l’imagerie médicale, il est possible de dater le début de la grossesse et donc de déterminer une possible date d’accouchement. C’est officiel ! Vous êtes enceintes ! Dès à présent, vous devez être sous suivi médical pour votre bien-être et également celui de votre enfant.

A lire aussi : Quels sont les symptômes du diabète gestationnel?